Aliments périmés : quand peuvent-ils être consommés et quels sont les risques ?

Publié le 6 mars 2019 dans Santé

Est-ce que la nourriture périmée peut être mangée ? La réponse varie en fonction de la nourriture que vous avez l’intention de consommer.

En fait, tous les aliments ne sont pas jetés à la poubelle après la date de péremption : certains peuvent être consommés sans nuire à la santé. La date de péremption indique simplement le délai maximum jusqu’à ce que le producteur garantisse le maintien des propriétés organoleptiques de l’aliment, mais il est dit qu’une fois dépassée cette limite, le produit doit être jeté.

Il existe une différence substantielle entre les mots « à consommer dans » et « à consommer de préférence dans », car le premier sera utilisé pour les produits dont la périssabilité est rapide et qu’il faudra jeter lorsque la date indiquée est dépassée, tandis que le second indique un terme non-impératif.

Quand peut-on manger des aliments périmés ?

manger des aliments périmés

Lorsque la date de péremption est dépassée, la consommation de la nourriture peut devenir dangereuse en raison de la prolifération de bactéries et autres agents nocifs.

La loi interdit la vente de produits alimentaires périmés. En particulier, pour les produits pouvant être stockés pendant plus de 18 ans, il suffit d’indiquer l’année d’expiration, tandis que pour les autres, il sera indiqué même le jour précis.

Lorsque vous décidez de consommer ou non un produit périmé, il est important de vérifier qu’il a été stocké de manière optimale, qu’il n’y a pas de moisissures ou d’insectes, qu’il a une belle couleur et une bonne odeur.

Il est également important de se rappeler que pendant les mois les plus chauds, la décomposition de certains aliments est plus rapide.

Alimentation et délais : risques

Alimentation et délais

En mangeant des aliments périmés, vous pourriez toujours rencontrer toujours une série de problèmes et vous devez accorder une attention particulière à l’apparition de tout symptôme suspect.

Les maux d’estomac et les malaises généralisés sont gênants, mais disparaissent en quelques heures, buvez simplement beaucoup d’eau et restez hydraté.

Certains aliments périmés entraînent toutefois une intoxication alimentaire. Les vomissements, la dysenterie, les nausées et une forte fièvre indiquent la présence de germes pathogènes, de micro-organismes dangereux, tels que les virus, bactéries ou champignons, susceptibles de provoquer des troubles très graves, en particulier chez les personnes sensibles ou immuno-déprimées.

Les crises se résolvent en 8 à 10 heures, mais il est important de consulter un médecin dès l’apparition des premiers symptômes pour éviter des conséquences graves.

En ce qui concerne les femmes enceintes, celles-ci doivent être particulièrement attentives à la date d’expiration obligatoire de la nourriture.

L’empoisonnement et les infections alimentaires peuvent en effet compromettre la santé du fœtus. Autant ne prendre aucun risque et éviter tout aliment périmé pendant cette période critique.

Les aliments pouvant être consommés même après la date de péremption

Le yaourt

the standoff at sparrow creek

Le yaourt peut être consommé jusqu’à 6 à 7 jours après la date de péremption, bien qu’il soit important de savoir que leurs propriétés nutritionnelles diminuent avec le temps.

Quant aux propriétés organoleptiques, elles restent inchangées.

Le lait frais

Le lait frais

Selon la loi, la date de péremption du lait frais pasteurisé doit coïncider avec le sixième jour suivant le traitement thermique.

Bien qu’il ne soit pas recommandé de dépasser cette date, beaucoup disent que cela ne crée pas de problème avant au moins deux jours.

Les fromages à pâte dure

Les fromages à pâte dure

Comme pour les fromages vieillis et les pâtes dures, une fois que la date de péremption indiquée est dépassée, ils ont tendance à accumuler un peu de moisissure.

Mais il suffit de l’enlever pour le consommer sans problèmes.

Les œufs

Les œufs

Les œufs, qu’ils soient bruts ou mous, doivent être consommés dans les 3 jours suivant la date d’expiration.

S’ils sont frits, ils peuvent être consommés au plus tard une semaine après la date de péremption. Dépasser les limites susmentionnées vous expose à un risque alimentaire inutile.

Poissons et plats congelés

Poissons et plats congelés

Les aliments congelés peuvent être consommés jusqu’à 2 mois après la date de péremption, à condition qu’ils aient été conservés correctement.

Une attention particulière doit être portée aux crevettes crues congelées : si elles sont cuites, elles peuvent être consommées sans danger. Sinon, il est préférable de respecter les conditions minimales de conservation afin d’éviter de contracter la listériose.

Poisson en conserve

Poisson en conserve

Même pour le poisson en conserve, la même règle s’applique aux produits congelés. Lorsqu’il est stocké correctement, il peut être consommé dans un délai de un à deux à compter de la date d’expiration.

Pâtes et riz séchés

Pâtes et riz séchés

Les pâtes et le riz ont généralement une maturité allant de 2 ans et 6 mois. Cependant, ils peuvent être consommés même après quelques mois sans rencontrer aucun type de problème.

Biscuits et craquelins secs

Biscuits et craquelins secs

Même les biscuits et craquelins secs peuvent être consommés sans problème dans les mois suivant la date de péremption. Le seul inconvénient est qu’ils perdent de la consistance et des propriétés organoleptiques.

Huile

Huile

L’huile peut être consommée jusqu’à 8 mois après la date de péremption figurant sur l’emballage, à condition qu’elle soit d’excellente qualité.

Le seul effet négatif pourrait être une légère perte de propriétés organoleptiques.

Conserves et conserves de tomates

conserves de tomates

Ces deux types d’aliments ont des délais très longs et peuvent être utilisés même après leur date de péremption. En fait, cela ne crée aucun problème de santé.

Aliments sans date de péremption

Aliments sans date de péremption

Il existe également des aliments sans date de péremption, tels que les boissons alcoolisées, le vinaigre, le sel ou le sucre.

Ces derniers sont particulièrement résistants, mais d’autres produits, qui ne portent pas non plus de date de péremption sur l’emballage, se dégradent facilement et doivent être consommés très rapidement.

Poisson, viande fraîche et pain font partie de cette catégorie.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Poster un commentaire

mattis massa in suscipit Phasellus diam ut dapibus