Ynsect : des farines animales à base d’insectes

Publié le 15 janvier 2014 par la Rédaction dans la catégorie Actualités

L’entreprise Ynsect, créée en septembre 2011 opère dans les domaines des biotechnologies de l’environnement et de l’agro-alimentaire. Ces activités principales consistent à la bioconversion des insectes et des résidus ainsi que leur transformation en nutriments pour nourrir les animaux.

La firme vient de mettre au point une farine à base de ténébrions, une race d’insectes larvaires, notamment destinée à l’alimentation animale. Une solution industrielle pouvant transformer des insectes pour nourrir l’homme aussi est à méditer.

Trois fois lauréats grâce à ces insectes

IMGP2819-e1358727015618

Si l’objectif était d’évaluer les performances de la larve de la mouche soldat et du ver de farine pour le nourrissage des poissons et des volailles, des animaux qui mangent des insectes à l’état naturel, cette farine à base d’insectes a permis à l’entreprise de remporter trois grands prix: Un an après sa création, Ynsect est déjà lauréat du concours Agropole et bénéficie d’une dotation de 10 000 euros. En décembre 2013, il décroche le Grand Prix de l’innovation de la ville de Paris catégorie Eco-Innovation et reçoit 12 000 euros supplémentaires. En janvier 2014, le prêt d’honneur de Scientipôle doté de 90 000 euros lui revient encore.

Mais encore, l’année 2013, l’entreprise est récompensée par le prix spécial « Potentiel Industriel » du Concours National pour l’Environnement, l’Agronomie et l’Industrie ainsi que le prix John Sime du Forum Européen des Biotechnologies industrielles. L’année 2012 a été egalement très prometteur pour leur lancement avec le prix JL Gérondeau Zodiac Aerospace – Fondation de l’Ecole Polytechnique, et est également lauréat 2012 du Concours National de la Création d’Entreprise Agroalimentaire.

Ynsect, composée d’une équipe dynamique

42107

Le fondateur de cette SARL au capital de 10 000 euros est Jean-Gabriel Levon, un jeune polytechnicien âgé de 27 ans. Il s’est ensuite associé à Alexis Angot, Antoine Hubet et Fabrice Berro en travaillant avec 9 laboratoires de recherche publics.

Ces quatre scientifiques se sont rencontrés dans une association pour le recyclage des déchets avant de monter Ynsect. Aujourd’hui, ils peuvent être fiers de leur travail. D’ailleurs, le projet sur le développement de la technique de production de la farine de ténébrions dans une usine spécialement conçue est à l’horizon de 2015.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Poster un commentaire

porno porno izle türk porno