Savoir-vivre : bien se tenir à table

Publié le 11 novembre 2017 par la Rédaction dans la catégorie Bons plans

L’homme civilisé s’est imposé des règles de bienséance pour une vie sociale plus harmonieuse où les gens se respectent entre eux. Une sorte de traité de politesse qui découle du savoir-vivre, au point de l’élever au rang de l’art.

Bien que l’usage de ces règles soit négligé de nos jours, les connaitre pourrait vous servir dans le cadre d’un diner avec votre supérieur ou vos beaux-parents. Les bonnes manières s’appliquent partout. Pour être un gentleman ou une lady, pensez à revoir ces règles.

Comment se tenir à table ?

SE TENIR A TABLE

En attendant le service, il est important de bien se tenir à table. On adopte une posture droite face à son assiette, les mains posées sur la table sans s’avachir. Appuyez légèrement vos poignets de part et d’autre de la table. Cette position consiste à donner aux autres de l’estime. On attend que la maîtresse de maison commence à manger pour commencer soi-même, quel que soit le plat. À défaut, on demande la permission. On parlera de « diner » ou « déjeuner » à la place du mot « manger ».

Les règles de bienséance à table


Dire « Bon appétit » est impoli, et si jamais la maîtresse de maison le dit, répondez par un « merci ». Sinon, pour servir vos invités, les plats doivent toujours arriver à gauche et être desservis à droite. Avant d’avoir gouté le plat, on ne le sale pas, on ne mange pas non plus avec les doigts à l’exception de certains plats comme l’asperge ou les coquillages. Dès que cela est nécessaire, on s’essuie la bouche. On passe le pain dans la corbeille.

Bien se servir des couverts

BIEN SE SERVIR DES COUVERTS

À table, manier les couverts est un art de vivre. Il faut saisir fermement le couteau sans jamais porter la lame à la bouche, ni l’essuyer. Avec la cuillère, aspirez sans bruit la juste contenance, sans trop la remplir. La fourchette est à appuyer sur ses dents, le verre ne se remplit pas à ras de bord, et se vide par petites gorgées tandis que la serviette se déplie sur les genoux et se pose près de l’assiette, toujours dépliée lorsqu’on quitte la table. Une fois le repas terminé, les couverts sont à poser parallèlement dans l’assiette.

L’eau et le vin

Avec les boissons, il est à noter qu’une femme ne se sert jamais de vin toute seule. Si on ne veut pas boire, on dit « non merci ». De leur côté, le maître ou la maîtresse de maison va toujours veiller à ce que les verres de ses invités ne soient jamais vides. Le verre à eau se remplit au trois quarts et le ballon à vin aux deux tiers ou moins avec un énorme verre. Au souper, on ne sert pas de vin.

Les plats

Quant aux plats, la soupe se prend avec la pointe de la cuillère. Il faut surtout éviter d’incliner son bol pour attraper la dernière goutte.  Vous pouvez manger au doigt les coquillages tandis que les crevettes se décortiquent à l’aide du couteau et de la fourchette.

LES PLATS

Parmi les aliments à manger à la fourchette, nous avons les œufs brouillés, la salade, les asperges et le foie gras. Par contre, un pâté se mange avec un couteau et une fourchette. Au dessert, les fruits s’épluchent au couteau. À l’heure du thé, on ne touille pas longuement sa tasse, on la remue brièvement et on la repose ensuite. Si on le prend dans le salon, on garde la soucoupe dans la main.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Poster un commentaire

porno porno izle türk porno