Les substances chimiques à éviter pour prévenir le cancer du sein

Publié le 20 mai 2014 par la Rédaction dans la catégorie Santé

Une étude scientifique menée par des chercheurs américains a répertorié les substances chimiques les plus cancérigènes dans l’environnement pour prévenir les maladies cancéreuses chez la femme, notamment le cancer du sein.

Selon la revue Environmental Health Perspectives qui était la première à publier cette recherche, les tumeurs cancéreuses des glandes mammaires chez les rats sont provoqués par les produits chimiques, or, l’effet est à peu près le même chez l’être humain. Le seul moyen de prévention serait donc d’éviter ces substances.

Des substances cancérigènes à haut risque

shutterstock_cancer-du-seinCes scientifiques ont établi une liste de 17 substances cancérigènes à haut risque auxquelles la femme est quotidiennement exposée. Ces produits chimiques sont présents dans l’essence, le gasoil et bien d’autres substances d’échappement des véhicules.

Ils se trouvent également dans les ignifuges, les dissolvants, les décapants à peinture, les textiles anti-tâches ainsi que les dérivés de désinfectants pour traiter l’eau potable. Ces informations sont en mesure d’améliorer les études des chercheurs et de mettre en garde la femme à réduire ses expositions à ces substances.

Une recherche fructueuse

 

281_meta-valeur-famille-k-feminins-sein-hp

Co-auteur de ces travaux et directeur de la recherche au Silent Spring Institute à Newton ; le Dr Ruthann Rudel explique que : « Cette recherche offre une feuille de route pour la prévention du cancer du sein en identifiant des produits chimiques hautement prioritaires auxquels les femmes sont le plus communément exposées et montre également comment mesurer cette exposition ». D’ailleurs, c’est la première recherche sur le cancer du sein qui a pu établir de nombreux cancérigènes chimiques.

Aux Etats-Unis, le cancer du sein est la deuxième cause de mortalité chez les femmes. D’après l’Institut National du Cancer, 40 000 décès sont estimés en 2014 et 232 670 nouveaux cas diagnostiqués. Face à la situation, le gouvernement a un rôle important à jouer afin de réduire l’exposition aux substances les plus dangereuses. Ainsi, on pourra sauver la vie de nombreuses femmes.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Poster un commentaire

porno porno izle türk porno