Le changement de local commercial et les modifications de l’assurance

Publié le 12 mars 2013 par la Rédaction dans la catégorie Entreprise

Dans la vie d’un professionnel, il arrive fréquemment que celui-ci change de local notamment pour s’agrandir ou pour gagner le centre de la ville. Dans ce cas de figure, l’assurance doit prendre la situation en considération pour que l’assuré continue à bien être couvert.

Un nouveau contrat

Il est évident que le contrat d’assurance du local commercial doit être revu car les conditions du précédent ont complètement changé. Le premier est alors annulé et on va mettre en place un nouveau document parfaitement adapté à la nouvelle situation.

En premier lieu, on va prendre en compte la nouvelle superficie et éventuellement ajuster la prime d’assurance. En effet, plus le local commercial est étendu, plus la mensualité à régler est importante car on admet que les risques sont plus étendus également. Cette nouvelle mesure est donc à contractualiser entre les deux parties.

L’ensemble des garanties présentes dans le précédent contrat sont également à revoir car l’assuré veut probablement en rajouter car il veut bénéficier d’une couverture complète qui lui permettra d’exercer son activité dans ses nouveaux locaux en toute sérénité. De ce fait, il prendra soin d’étudier toutes les propositions émises par la compagnie d’assurances.

Une nouvelle estimation des risques

Avec un local différent, le travail de l’assureur est de prévoir toutes les situations qui pourraient intervenir. En premier lieu, on va estimer la taille de la nouvelle enseigne ainsi que le nombre et la superficie des vitrines qui peuvent être l’objet de vandalisme ou de bris. De ce fait, une prise en compte de ses possibilités est absolument nécessaire dans un contrat d’assurance de local commercial.

De même, en cas d’agrandissement, le matériel est probablement également plus conséquent ainsi que les objets de valeur. Ils devront alors être estimés et apparaître dans le contrat qui prévoit une indemnisation en cas de vol ou de dégradations. Correspondant à la protection de son outil de travail, cet aspect doit faire l’objet d’une grande attention de la part de la personne qui veut s’assurer correctement.

Enfin, les risques liés à la perte d’exploitation sont également plus importants si le local est plus grand donc le forfait prévu comme garantie en remplacement du chiffre d’affaires perdu doit être plus adéquat. En effet, les stocks sont plus importants et leur perte entraînera alors un manque à gagner important. Dans d’autres cas, les stocks sont simplement différents, ayant plus de valeur et devant donc être pris en compte dans cette clause.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Poster un commentaire

porno porno izle türk porno