Peut-on être indemnisé après un accident médical ?

Publié le 18 septembre 2014 dans Santé

Lors d’une opération médicale ou de soins dispensés, il arrive qu’une erreur médicale ait été commise. Si des dommages corporels ont été subis suite à un traitement ou une autre action, il faudra chercher à savoir si la situation se place du côté de l’erreur ou de l’accident médical.

Un accompagnement indispensable

Les bureaux de SDR Accidents

Les bureaux de SDR Accidents

Si le résultat est sensiblement le même pour la victime, la définition de la cause des préjudices corporels va complètement transformer la façon dont sera prise en compte la requête.

Le corps médical voudra savoir à qui imputer la faute à savoir au médecin, à l’hôpital mais peu de personnes sont spécialistes en la matière donc faire appel dès le départ à un avocat spécialisé dans la défense des droits des particuliers lorsqu’ils ont subis des dommages corporels sera indispensable.

L’expert choisi pourra vous indiquer dès la prise de connaissance de votre dossier, quelle est la probabilité que le dossier soit accepté par la CRCI et qu’une indemnisation soit décidée en la faveur du plaignant. Le secteur médical est un adversaire coriace donc il faudra mettre en place une stratégie efficace pour parvenir à ses fins, notamment si les dommages corporels sont importants et ont privé le demandeur de son emploi.

Le concept de la preuve

Indemnisation pour accident médical

Pour chaque dossier de demande suite à accident médical, la personne concernée doit savoir qu’elle a de fortes chances qu’on lui demande d’apporter la preuve de ce qu’elle avance. Les dommages corporels ne sont pas considérés comme un élément de preuve car ils ont pu être causés suite à une autre pratique.

Les antécédents familiaux ainsi que le dossier médical seront également consultés pour savoir si cette situation n’aurait pas pu être prévue à l’avance. Or, obtenir une preuve concrète qu’un accident médical a été commis n’est pas une chose simple pour un particulier qui ne saura pas forcément comment obtenir ces sources.

Les avocats spécialisés ont par contre l’habitude de traiter ce type de dossier et pourront orienter le demandeur pour pouvoir récolter tous les documents nécessaires à son indemnisation. Pour une réussite de votre recours, voici la page si vous pensez être victime d’une erreur médicale.

Elle vous renseignera sur les différents éléments à connaître avant d’instruire une demande et vous conseillera une équipe très performante pour réussir à recevoir une indemnisation proportionnelle au préjudice corporel subi quel que soit sa nature.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Poster un commentaire

ut sem, Curabitur Lorem vulputate, Aenean Nullam amet, dolor. ut consequat.