Comment voyait-on l’éclipse depuis la station spatiale ?

Publié le 25 mars 2015 par la Rédaction dans la catégorie Actualités

Le mauvais temps a gâché l’éclipse solaire du 20 mars dans de nombreuses régions de France. Pourtant, les habitants attendaient impatiemment cet événement. Déjà que, la couverture n’était qu’à 80%, certains observateurs français ont dû rater le spectacle à cause du temps nuageux. Pourtant, au-dessus du nuage, l’éclipse a bien eu lieu. D’ailleurs, le phénomène était superbe vue de l’espace. Voyez-vous-même par cette photo qui a été prise depuis la Station Spatiale internationale et qui a été partagé sur les réseaux sociaux.

Une image truquée

L'image qui a circulé, monté par l'artiste japonais Ryuunosuke Takeshige

L’image qui a circulé, monté par l’artiste japonais Ryuunosuke Takeshige

L’image a ensuite engendré une polymérique sur la toile, car elle semblait trop beau pour être vraie. D’ailleurs, France Inter a prévu la veille de l’événement que le cliché n’est qu’un montage qui a été mis au point par l’artiste japonais Ryuunosuke Takeshige, quelques semaines auparavant. En fait, l’artiste a assemblé plusieurs photos tout en utilisant le générateur de paysage Terragen 2 avant de poster le résultat sur le site Deviantart.

Le résumé de l'éclipse solaire en 6 secondes vu depuis la France

Le résumé de l’éclipse solaire en 6 secondes vu depuis la France

Toujours sur France Inter, Serge Brunier, l’auteur d’une des images originales explique que cette vue était impossible à capturer. « Pour photographier les étoiles, il faut en permanence tourner le dos aux deux plus brillants luminaires du ciel », c’est-à-dire, tourner le dos à la Lune et le Soleil depuis la Terre. Voici donc les images originales vues depuis l’ISS qui n’avaient rien à voir avec ce montage.

A quand la prochaine éclipse solaire totale ?

Peut-on voir l'éclipse depuis la Station spatiale internationale ? La réponse est oui : voyez l'image prise, depuis le hublot de l'ISS, par l'astronaute de l'ESA Samantha Cristoforetti.

L’éclipse solaire totale du 20 mars 2015, depuis la Station spatiale internationale. Image prise, depuis le hublot de l’ISS, par l’astronaute de l’ESA Samantha Cristoforetti.

En tout cas, il faut encore attendre en 2026 pour expérimenter une autre image de l’éclipse solaire totale. Elle se déroulera dans la capitale Islandaise à Reykjavik, soit, la ville la plus septentrionale de la planète, car l’éclipse est davantage plus visible au Nord.

L'éclipse solaire totale du 20 mars 2015, vue depuis les Îles Féroé, archipel situé entre l'Écosse et l'Islande.

L’éclipse solaire totale du 20 mars 2015, vue depuis les Îles Féroé, archipel situé entre l’Écosse et l’Islande.

Toutefois, il est à noter que les lunettes de protection utilisées au 20 mars ne sont plus réutilisables dans dix ans, car les matières risquent de s’altérer au fil des temps. A défaut de lunettes, utiliser un solarscope qui permet de projeter l’image du soleil sur un écran.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Poster un commentaire

porno porno izle türk porno