Coups de chaleur : savoir les reconnaître et agir en conséquence

Publié le 26 juillet 2018 dans Actualités

L’été est la saison des coups de chaleur. Ce n’est pas rare de voir des personnes perdre connaissance dans la rue lors de cette période. Pour éviter des drames, il convient de les reconnaître et de savoir adopter les gestes adéquats.
Mais avant toute chose, qu’est-ce qu’un coup de chaleur ? Sachez que notre corps fonctionne à une température fixe, à savoir 37 °C. En cas de changement brusque, le corps n’arrive plus à suivre la cadence pour réguler la chaleur, c’est là que survient le coup de chaleur. Dans la majorité des cas, c’est après un effort brusque ou lors des canicules que le malaise apparait. Si la personne concernée n’est pas prise en charge rapidement, les conséquences peuvent être dramatiques.

Les symptômes des coups de chaleur

coups de chaleur

Il y a plusieurs manières de reconnaître un coup de chaleur. Si vous avez les lèvres sèches, c’est qu’il y a quelque chose qui ne va pas dans votre corps. Ensuite, prenez votre température : si vous constatez une fièvre modérée, il y a des risques que vous soyez en face d’une montée de chaleur classique. Il faut aussi vérifier certains symptômes, comme des troubles neurologiques graves, un trouble de la vision, des vertiges voire une perte de connaissance. N’oubliez également pas de prendre votre pouls. S’il y a une augmentation du rythme cardiaque, soyez certain qu’il s’agit d’un coup de chaleur. L’accumulation de ces symptômes indique que vous êtes victime de ce mal.
À titre d’information, il y a deux types de coups de chaleur. Les coups de chaleur classiques et les coups de chaleur dus à une activité physique. Ces derniers ne sont pas accompagnés d’une fièvre. Un effort musculaire intense et prolongé provoque ce type de maux. Il faut aussi noter que la prise d’alcool ainsi que de médicaments augmente énormément le risque de coup de chaleur.

Quelques conseils pour lutter contre les coups de chaleur

coup de chaleur

Après avoir constaté l’apparition des symptômes, voici quelques réflexes à adopter pour éviter le pire. La première chose à faire est de chercher le moyen d’abaisser la température de la victime. Pour ce faire, trouvez de l’eau fraiche ainsi qu’un endroit climatisé où vous pourrez transporter la personne. Si vous disposez d’une serviette, il faut la mouiller et la mettre sur la tête de la victime. Cela diminuera rapidement la température corporelle de la personne en question.
Dans le cas où les symptômes sont plus sévères, il faut immédiatement appeler les urgences. Sachez en effet que les coups de chaleur sont mortels dans les 10 % cas. Les personnes âgées ainsi que les nourrissons sont les plus vulnérables. Il faut ainsi éviter les expositions prolongées au soleil pour ces personnes. Sachez aussi que la prise de certains médicaments a une influence sur le fonctionnement du corps, c’est pour cette raison qu’il est conseillé de diminuer les doses lors de l’été. Mais le mieux est de demander certains éclaircissements à votre médecin avant de prendre ce genre de décision.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Poster un commentaire

non dolor. vulputate, dolor tristique Donec