15 pays qui vendent leur nationalité

Publié le 23 novembre 2012 par la Rédaction dans la catégorie Actualités

Alors que la crise fait rage et que la fiscalité ne cesse d’augmenter en France, de nombreux français cherchent à s’expatrier et à obtenir une autre nationalité. Certains pays proposent effectivement d’adopter des étrangers, mais sous conditions.

L’archipel de Saint-Christophe et Niévès
Cet archipel propose la nationalité mais contre un investissement immobilier d’une valeur minimale de 350 000 dollars minimum ou bien en contribuant à une œuvre ou une association caritative. Le don doit s’élever à 200 000 dollars.

Le Monténegro
Au Montenegro, on obtient la nationalité par le droit du sang, mais aussi en investissant dans des biens immobiliers ou dans l’économie, à hauteur de 500 000 euros investis. Le résident bénéficie ensuite d’une double nationalité.

La République Dominicaine
Pour obtenir la nationalité, il faut investir 50 000 dollars dans la pierre et être résident légal depuis 6 mois.

L’Autriche
En Autriche, l’accession à la nationalité ne se fait pas comme ça, ni en investissant de l’argent. Il faut vivre au minimum 10 ans sur son territoire, avant de pouvoir prétendre à la nationalité autrichienne.

Le Panama
Au Panama, il suffit d’être d’abord immigré durant cinq ans avant d’obtenir la nationalité. Pour être officiellement un immigré qualifié, il faudra cependant investir 40 000 dollars dans un projet qui devra être approuvé par le gouvernement.

La Lettonie
Lorsque qu’un résident arrive en Lettonie, il a un permis de résidence pour cinq ans. Ensuite, il faudra qu’il investisse 300 000 euros en biens ou 36 000 euros dans l’économie lettonne.

Le Canada
Il faut résider durant trois ans au Canada pour prétendre à la nationalité canadienne, sans sortir du territoire trop longtemps.

La Slovaquie
Il faut résider en Slovaquie durant 8 ans et maîtriser la langue slovaque. Mais, si une personne a des ancêtres slovaques, une exception peut être faîte.

L’île Maurice
Sur cette île, l’accès à la nationalité ne se fait pas. Il est toutefois possible de devenir un résident permanent en investissant 500 000 dollars au minimum, dans l’économie mauricienne.

La Grande Bretagne
Pour faire officiellement partie de la Grande-Bretagne, il faut y résider durant 5 ans, avoir éventuellement des ancêtres britanniques ou alors investir près d’1 million de livres sterling

La Belgique
Pour devenir légalement belge, il faut être un résident permanent durant trois années consécutives.

La Croatie
Pour devenir croate, il faut avoir des ascendants d’origine croate, que ce soient des parents, des grands-parents ou même les époux.

L’Australie
Pour obtenir la naturalisation en Australie, il faut y résider de manière légale durant quatre ans.

La Bulgarie
Pour devenir bulgare, le demandeur doit prouver qu’il a un parent d’origine bulgare.

Les États-Unis
Il est plus facile d’obtenir la précieuse carte verte en investissant au minimum 500 000 dollars et jusqu’à 1 million de dollars dans l’économie ou une entreprise.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

1 Commentaires

  1. Sqalli Houssaini Khalid a dit :

    Quels sont les états qui vendent la nationalité sans exiger la présence dans leur territoire pendant une durée limitée ?

Poster un commentaire

porno porno izle türk porno